October 2, 2019

Un nouveau sondage de Scalar révèle un écart grandissant entre l’état de préparation en matière de cybersécurité et la formation en milieu de travail

Le sondage initial intitulé Citoyen numérique révèle que 60 % des employés n’ont pas reçu de formation sur la cybersécurité, alors que les attaques et les atteintes à la protection des données sont en hausse.

TORONTO, ON 1er octobre 2019 – Scalar Decisions (« Scalar »), une entreprise de CDW, est heureuse d’annoncer aujourd’hui la réalisation d’un sondage initial ayant pour but de déterminer le degré de connaissances et de préparation des employés canadiens pour relever les défis uniques liés à la cybersécurité et à la sécurité des services infonuagiques dans l’ère numérique. Le sondage Citoyen numérique : Un sondage pancanadien sur la sensibilisation à la sécurité en milieu de travail arrive à un moment crucial où les organisations de toutes tailles font face à des menaces à la cybersécurité de plus en plus fréquentes, aux tactiques de plus en plus sophistiquées des pirates informatiques et acteurs malveillants, et à des atteintes à la protection des données de plus en plus coûteuses.

Selon la nouvelle étude, un écart ne cesse de se creuser entre le niveau de confiance des employés canadiens quant à leur degré de préparation face aux menaces à la cybersécurité, et la formation qu’ils reçoivent. Alors que 75 % des Canadiens se sentent prêts à gérer des cyberattaques au travail, la majorité des Canadiens (60 %) affirment qu’ils n’ont reçu aucune formation liée à la cybersécurité.

Au niveau provincial, les employés du Canada atlantique (82 %) et de la Colombie-Britannique (80 %) considèrent qu’ils sont prêts à faire face aux menaces à la cybersécurité, alors que les employés du Québec (64 %) et de l’Alberta (74 %) se sentent les moins bien préparés.

« Il est impératif de s’assurer que les employés, peu importe leur poste, ont l’équipement, les connaissances et la formation nécessaires pour relever les défis de sécurité uniques et croissants auxquels font face les organisations canadiennes. Les employeurs ont la responsabilité de fournir des ressources et d’inculquer les meilleures pratiques à leurs employés, a affirmé Theo Van Wyk, chef de la technologie chez Scalar. Comme le contexte des menaces est en constante évolution, la distinction entre la sécurité personnelle et la sécurité professionnelle s’estompe. La formation et la préparation sont essentielles pour faire des employés de meilleurs citoyens numériques. »

La formation aux employés présente un avantage net

Les cyberattaques et les cyberattaques infonuagiques sont toujours une réalité en milieu de travail, et ce, peu importe le niveau de confiance des employés quant à leur état de préparation. En fait, selon une recherche publiée plus tôt cette année dans le cadre de l’étude sur la sécurité 2019 de Scalar, toutes les organisations qui ont répondu au sondage ont été la cible d’une cyberattaque, avec une moyenne de 12,5 attaques par année.

Le sondage Citoyen numérique a révélé de manière préoccupante que 7 % des répondants ont indiqué que leurs organisations n’ont adopté aucune mesure pour prévenir les attaques. Un grand pourcentage de Canadiens s’interrogent toujours sur la sécurité infonuagique, sur ce qu’elle signifie et sur le fait qu’ils aient ou non reçu de la formation à son sujet. D’après les conclusions du sondage, il est indéniable que les organisations canadiennes ont l’occasion de mieux préparer leurs employés à ce qui se profile à l’horizon.

En fait, un quart (24 %) des participants disent avoir été la cible d’une attaque au travail, et un tiers d’entre eux (31 %) disent l’avoir été à domicile. Les employés en Alberta (36 %) ont signalé le plus haut taux de menace à domicile, alors que ceux du Québec (26 %) se sont avérés les moins vulnérables.

La majorité (57 %) de ceux qui ne reçoivent pas de formation en cybersécurité au travail souhaiteraient en suivre une. L’intérêt pour de la formation supplémentaire était plus marqué chez les répondants (67 %) des grandes organisations comptant entre 250 et 4 999 employés. Les employés du Québec (71 %) et de la Colombie-Britannique (62 %) étaient les moins susceptibles de recevoir de la formation, alors que les employés en Alberta (48 %) et en Ontario (45 %) avaient les plus grandes chances d’en recevoir. Lorsque l’on observe les conclusions dans tous les secteurs, les employés de divers paliers de gouvernement considèrent à 21 % qu’ils sont les plus susceptibles de recevoir une formation.

Parmi les employés canadiens qui reçoivent de la formation (40 %), la grande majorité d’entre eux (79 %) ont indiqué que la formation reçue les a aidés à repérer et à atténuer les menaces en milieu de travail, notamment l’hameçonnage, les pourriels, les virus et les logiciels malveillants. Toutefois, sur l’ensemble des employés formés, plus de la moitié (57 %) d’entre eux recevaient de la formation une fois par année ou moins fréquemment.

« Les organisations doivent considérer de manière stratégique la fréquence, le type et le style de leurs méthodes de formation, en plus d’élaborer des mesures et d’offrir aux employés la possibilité de donner une rétroaction, a ajouté M. Van Wyk. Ces mesures contribueront non seulement à réduire les menaces à la cybersécurité et à la sécurité infonuagique, mais elles garantiront aussi que les meilleures pratiques apprises en milieu de travail deviendront des habitudes de vie pour les employés. »

Pour vous joindre à la conversation en ligne, suivez-nous sur Twitter au @ScalarDecisions en utilisant le mot-clic #DigitalCitizenSurvey.

Si vous désirez en apprendre davantage, veuillez consulter nos billets de blogue disponibles ici ou téléchargez un sommaire de nos conclusions ici.

À propos du sondage Citoyen numérique

Le sondage a été demandé par Scalar, commandité par Cisco et VMware et mené par Angus Reid. L’objectif du sondage était de comprendre dans quelle mesure les employés d’organisations de taille variable se sentaient prêts à faire face en milieu de travail aux risques liés à la cybersécurité et à la sécurité infonuagique, si les organisations canadiennes en font assez pour préparer leurs employés à être des citoyens numériques avertis, conscients et résilients dans tous les aspects de la vie numérique.

Entre le 10 et le 15 septembre 2019, Angus Reid a recueilli les réponses de 1 557 répondants francophones et anglophones, tous employés à temps plein et membres du Forum Angus Reid. Les répondants, dont les fonctions professionnelles et la situation démographique sont variées, proviennent de petites (15 à 24 employés), moyennes (25 à 249 employés), grandes (250 à 4 999 employés) et très grandes (plus de 5 000 employés) entreprises de divers secteurs d’activité. Les marges d’erreur du sondage sont de +/- 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

About Scalar

Scalar is Canada’s leading IT solutions provider, focused on security, infrastructure, and cloud. Founded in 2004, Scalar is headquartered in Toronto, with offices in Montreal, Ottawa, Winnipeg, Calgary, Edmonton, Vancouver, and Victoria. Scalar was recently named one of Canada’s Best Managed Companies, named to CRN’s 2018 Solution Provider 500 List, and listed on the Growth 500 for the ninth year running. In addition, Scalar was deemed a major player in the IDC MarketScape for Canadian managed security service providers and ranked the #1 ICT security company on the 2014 -2018 editions of the Branham 300. For further details, visit www.scalar.ca or follow Scalar on Twitter, @scalardecisions.

Back to all press